jeudi 22 novembre 2012

Le Samsung Galaxy S III 4G en préparation chez Bouygues Telecom

Bouygues Telecom prépare l’arrivée de la 4G LTE en France. Les offres commerciales devraient débuter en début d’année 2013. Toutefois, pour bénéficier du Très Haut Débit mobile, il faut disposer d’un smartphone compatible avec cette technologie. Bouygues Telecom s’apprête à commercialiser le Samsung Galaxy S III 4G, une version compatible avec la H+ et la 4G, permettant à ses utilisateurs de pouvoir surfer dès aujourd’hui à 42 Mbp/sec, et bientôt à 15 Mbp/sec.

La 4G fait couler beaucoup d’encre, mais on oublie parfois que pour en bénéficier, il faut aussi disposer d’un smartphone compatible avec cette nouvelle technologie. On savait que Samsung préparait un Samsung Galaxy S III 4G compatible avec les réseaux français, et sa sortie était prévu pour la mi-novembre. Nous y sommes, et Bouygues Telecom vient de compléter son catalogue de mobile avec le fameux et tant attendu Samsung Galaxy S III 4G. Attention toutefois, il n’est pas encore disponible, mais ça ne devrait plus tarder.
Le Samsung Galaxy SIII 4G est une évolution de celui déjà existant. Il en reprend les caractéristiques, c’est à dire un écran 4,8 pouces Super AMOLED HD 1280×720 pixels, un appareil photo 8 mégapixel, et d’une capacité de stockage de 16 Go, un processeur Exynox quad-core cadencé à 1,4 Ghz et de 2Go de RAM (contre 1Go pour la version S III classique). En vrac, le WiFi n, le WiFi Direct, le Bluetooth 4.0, DLNA, boussole, GPS ou encore la puce NFC.
Cette version intègre la compatibilité avec les réseaux HSPA+ (42 Mbp/sec) et 4G LTE (115 Mbp/sec). Selon la fiche technique proposée par Bougyues Telecom, le smartphone serait commercialisé sous Android 4.0 Ice cream Sandwich.
Le Samsung Galaxy S III 4G Bleu est annoncé à 649 € seul, mais deux tarifs sont affichés, 49,90 € et 99,90 € avec forfait Bouygues Telecom.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles