mercredi 27 novembre 2013

Que nous réserve l'année 2014? Etude symbolique du chiffre Quatorze


Quatorze, c'est fou c'que t'es triste

Quand sur un édifice

T'es suivi de dix-huit

Quatorze, c'est fou c'que t'es gai

Quand au calendrier

T'es suivi de Juillet

(chanson de Georges Coulonges et Jean Ferrat, La Fête aux copains)

Un chiffre sacré exprimant l'achèvement.


Le calendrier chinois est découpé en cycles de soixante années. Chaque année est placée sous le signe d’un animal. Dans le calendrier zodiacal chinois, qui compte douze animaux, le Serpent est en sixième position, derrière le Dragon. L'année du Serpent démarre le 10 février 2013 et s'achèvera le 30 janvier 2014.
Un nombre malchanceux en Chine car il est homonyme avec un mot chinois qui veut dire « doit mourir »


Une symbolique implique un système, c'est-à-dire une complexité variée (elle comporte plusieurs éléments), interactive (ses éléments agissent les uns sur les autres), organisée (elle obéit à un ordre, tel que succession, priorité), totale (quand on modifie un élément les autres sont modifiés) et finalisée (elle vise un but, en général la signification). Il faut donc voir le système des nombres quand on les examine, même individuellement, en tant que symboles.


Description générale : Ce nombre évoque la nécessité d’adaptation aux changements, à l’équilibre qu’il faut arriver à trouver, et aux excès de toute sorte qu’il faut éviter (pulsions, abus, refus de toute contrainte, passions destructrices, drogue etc..). Ce nombre indique généralement une facilité dans la communication et les relations, une bonne intuition et de l’inspiration. Le 14 symbolise l’harmonie et l’équilibre, alors gare à tout excès qui pourrait donner lieu à des instabilités, épreuves difficiles, pertes, dispersion, ou déceptions importantes.


Au niveau mondial, l'horoscope 2014 nous laisse entrevoir une année qui risque d'être turbulente au 1er semestre et expansive au second. Attention aux énergies explosives de la période avril-mai : la diplomatie internationale aura sans doute bien du mal à contenir les conflits en sourdine... A partir de la mi-juillet, l'entrée du faste Jupiter dans le signe du Lion est plutôt signe d'expansion. Peut-on espérer la relance (économique) ? Sur le plan astrologique, il vaut mieux évoquer une "reprise sensible", toujours soumise à certaines restrictions (à cause de la dissonance Jupiter-Saturne).








Au niveau individuel, qui sont donc les grands gagnants de l'horoscope 2014 parmi les signes du zodiaque ? Les Poissons et les Vierges jusqu'en juillet, les Gémeaux (toute l'année), les Sagittaires au second semestre. Premier semestre particulièrement chahuté pour les Béliers et Balances (qui retomberont joliment sur leurs pieds à partir d'août). 2014 titillera nettement le sang-froid de nos Capricornes (un peu déstabilisés...) et poussera Taureaux et Scorpions à se montrer particulièrement tenaces face à l'adversité. En 2014, les Cancers s'en vont-en guerre, les Lions ne jurent que par le changement et les Verseaux se mettent au boulot Numéro de ralliement de groupuscules néo-nazis. Il symbolise les "14 mots" de David Lane appelant à l'unité de la "race blanche": "Nous devons garantir l'existence de notre peuple et un futur pour (les) enfants blancs" (14 words : "We must secure the existence of our people and a future for White children") devise suprémaciste, racialiste ouraciste.




En islam le jeûne se pratique le14 éme mois du calendrier musulman et commémore la révélation du coran.

En chine le 14 est aussi considéré comme chiffre sacré; il y a 14 formes du dragon , ce même dragon a 14 enfants. 

Le mur des 14dragons est un mur avec la représentation de 14dragons différents, et on le trouve dans les palais et les jardins impériaux.

Les chinois se prosternaient 14 fois devant l'empereur ce chiffre est en Chine un chiffre vénéré .


Chez les grecs le chiffre 14 est également très présent Zeus mit au monde neuf muses lors de 14 nuits d 'amour ; neufs muses de l'art et des sciences représentant la totalité des connaissances humaines.


Le chiffre 14 se retrouve également dans la mythologie nordique. La principale cérémonie du grand temple d’Odin en Suède avait lieu tous les neuf ans et durait 14 jours ;on y pratiquait 14 sacrifices y compris des sacrifices humains.



En Europe il est toujours considéré comme très bénéfique .



On le retrouve dans de nombreux remèdes ou dans les recettes permettant de conjurer le sort . 



Les médicaments aussi furent longtemps prescrits pour 14 jours . 




En symbolique maçonnique le chiffre 14 représente l'immortalité.


Le changement en 2014 est inéluctable de par l'association de ces trois différents chiffres et de leurs symbolismes.





Le Nombre Quatorze, la Tempérance dans le livre de Thoth, quatrième Vertu Cardinale, sous le huitième signe Lamech/Verseau dans notre Zodiaque sacré. Ce deuxième Nombre de notre cinquième ternaire (13-14-15) est donc sous l’influence de la Conscience (le Nombre Deux de notre Ternaire Divin), ce que confirme s’il en était besoin sa réduction théosophique : 1+4 = 5, Nombre Cinq qui est aussi par son positionnement en deuxième place dans son ternaire (4-5-6 ), sous influence de la Conscience. La représentation hiéroglyphique de ce Nombre dans la lame du livre de Thoth se fait sous l’aspect d’un ange (les ailes étant dans pratiquement toutes les traditions le symbole du monde de l’esprit, le volatil des alchimistes), versant le contenu d’un fluide d’un vase d’argent dans un vase d’Or. Cette Eau mercurielle, notre médiateur plastique, qui passe de la Lune au Soleil, l’argent étant le métal de la Lune et l’Or celui du Soleil, nous avons une indication d’un passage de la nuit au jour, des ténèbres à la lumière, du visible à l’invisible, de l’ignorance à la Connaissance, de la voie sèche à la voie humide ; ce qui reste un acte volontaire de la Conscience de l’âme-de-vie qui en assure l’équilibre et l’harmonie, par la juste mesure de ses besoins et nécessités, et en fonction de ses capacités et de son évolution karmique. Cet ange qui manifeste ce pouvoir de transmutation, représenté par le transvasement du fluide énergétique originel, est aussi celui qui condense les Forces sidérales sans lesquelles il ne pourrait oeuvrer ; l’accession à ces Forces invisibles, par la Conscience, ne peut se faire sans cette faculté de nos cinq sens spirituels qu’est l’Imagination. Imagination qui permet d’établir des correspondances entre le visible et l’invisible grâce au langage analogique. Cette Imagination spirituelle, lorsqu’elle est la synthèse harmonieuse des treize Vertus et Puissances qui sont contenues dans le Nombre Quatorze, permet la création d’images dans la lumière astrale, qui s’élèvent par leur justesse sur les plans les plus subtils, rencontrent et s’accordent en résonance avec les plus hauts niveaux vibratoires.

La maîtrise de ce Nombre Quatorze, et de cette faculté qu’est l’Imagination spirituelle dans la pratique de la Tempérance, implique un intense travail de Connaissance et de méditation, l’Ora et labora de nos alchimistes, pour que les images spirituelles ainsi confectionnées dans la lumière astrale, soient les justes reflets des fresques grandioses et majestueuses de la Création, et non des esquisses ou de vulgaires croquis caricaturaux d’un pauvre imaginaire indigent. Les premières élèvent l’âme-de-vie alors que les deuxièmes l’abaissent. La Tempérance aura pour principale fonction de permettre de saisir le plus juste rapport entre l’image (imagination) et sa comparaison analogique avec sa personnalité phénoménale. Car n’oublions pas le principe qui veut que si le Destin se subit, la Providence se reçoit par adhésion volontaire ; il découle de ceci, que nous ne recevons de la Providence qu’à proportion de la capacité de notre vase d’Or (l’âme-de-vie), à la contenir. Ici se vérifie une nouvelle fois la pertinence de l’Arcane des tablettes de Thoth qui dit : L’homme ne devient que ce qu’il pense . S’il pense grandeur, harmonie et lumière, son Imagination spirituelle (le vase réceptacle), recevra les énergies lui permettant d’élaborer des images en rapport avec ce qu’il pense. Qu’il vienne à manquer de Tempérance dans la mesure des Puissances, la maîtrise croisée des Nombres et la pratique des Vertus, la justesse de ce qu’il pense étant alors altérée, il y aura forcément distorsion d’inspiration, ce qui se traduira par un manque de précision dans les manifestations imagées de son Imagination spirituelle. Ceci aura pour conséquence de voiler et de déformer la pureté de cette lumière astrale, la belle figure de l’ange prenant par cette déformation l’aspect d’une horrible gargouille. L’Imagination spirituelle qui produit une image en harmonie avec la lumière astrale, inspirée qu’elle est par la Providence, reçoit ce qu’il est coutumier d’appeler une Illumination. Mais avant de parvenir à cette Illumination, il faut d’abord que la Conscience soit en osmose de pensées et d’élévation entre l’image qu’elle imagine et son modèle, ce qui passe nécessairement par la juste Connaissance des hiérarchies et des influences des Nombres pouvoirs. Lorsque les mathématiques spirituelles deviennent rigoureuses et justes, alors le fluide du modèle originel peut s’écouler et vivifier l’image, passant librement d’un vase à l’autre sans altération ni déformation.

Nous pourrions résumer l’action de la Tempérance de la façon suivante :

Celui qui reçoit de la Divine Providence, lors de ses invocations, tout ce qui lui est nécessaire pour la servir, chaque fois que cela s’impose et en rapport avec sa capacité et ses aptitudes à la contenir.

Le Nombre Quatorze, la Tempérance, le signe de Lamech/Verseau est aussi le Huitième signe du Zodiaque et cette huitième position astrale le met en résonance harmonique avec le Nombre Huit, la Justice, la Connaissance qui sera une Puissance animatrice de l’équilibre de ce Nombre. Nous retrouvons l’harmonie qu’engendre la Tempérance dans cette sentence du Tao-Tô-King :

Celui qui sait ne parle pas.Celui qui parle ne sait pas.Garder sa bouche close.Modérer ses sens.Tempérer ses ardeurs.Ramener chaque chose à sa valeur.Voiler l’éclat dont on rayonne.Etre conscient de son union profonde avec la nature, c’est atteindre la parfaite harmonie.Dès lors, le Sage n’est plus affecté par l’amitié ou l’inimitié, par le bien ou par le mal,par les honneurs ou la disgrâce.Il est parvenu au degré suprême.Par la voie.

Le Nombre Quatorze a pour lettre hébraïque Noun, nom divin Nora (formidabilis), mais c’est aussi le nom d’Emmanuel (Dieu est avec nous).

Vocabulaire radical de La langue hébraïque restituée :


Ce caractère, en qualité de consonne, appartient à la touche nasale, comme image symbolique, il représente le fils de l’homme, tout être produit et particulier. Employé comme signe grammatical, il est celui de l’existence individuelle et produite. Lorsqu’il est placé à la fin des mots, il devient le signe augmentatif Noun final, et il donne à l’être toute l’extension dont il est individuellement susceptible. Les grammatistes hébraïsants, en plaçant ce caractère parmi les héémanthes, avaient bien remarqué qu’il exprimait, au commencement des mots, ou l’action passive et repliée en soi ; ou quand il paraissait à la fin, le déploiement et l’augmentation : mais ils avaient tiré peu de parti de cette remarque. Je ne répéterai point ici ce que j’ai dit dans ma Grammaire touchant l’usage que le génie idiomatique de la langue hébraïque faisait de ce caractère, dans la composition des verbes radicaux-composés, en qualité d’adjonction initiale. Son nombre arithmétique est 50.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles