samedi 28 septembre 2013

Que signifie à l'origine le symbole de la pharmacie


Caducée d'Hermès est  la signification du serpent enroule dans le verre sur le symbole des pharmacies.

Le caducée représente la médecine en général il représente la guérison et la prédiction

Le caducée (en grec ancien, κηρύκειον / kêrúkeion, « sceptre du héraut » ou ῥάϐδος / rhábdos, « bâton ») est un bâton autour duquel s'enroulent deux serpents qui se font face à son sommet. Il peut aussi arriver qu'il soit représenté avec une paire d'ailes. À l'origine ce n'était qu'un bâton orné de rubans qui flottaient au vent, remplacés avec le temps par les fameux serpents. Le Caducée symbolise tout ce qui se rapporte au commerce et au transport voire l'alchimie:les deux serpents se faisant face symboliseraient les substances élémentaires que sont le soufre et le mercure quand elles se trouvent en parfait équilibre. Le Caducée ne doit pas être confondu avec le bâton d'Esculape autour duquel ne s'enroule qu'un seul serpent. Le bâton d'Esculape est le symbole des pharmaciens par référence au dieu grec de la Médecine Asclépios.

Outre Hermès, la déesse de l'aurore Iris était aussi représentée avec un caducée car elle annonce le lever du Soleil tel un messager.

Selon l'hymne homérique qui lui est dédié, c'est Apollon qui a donné à Hermès son bâton emblématique. En effet, alors qu'il était encore enfant, il lui déroba une partie de son troupeau et se cacha dans une grotte pour échapper à la colère olympienne. Le dieu du Soleil se mit alors à sa recherche pour le punir de ce larcin. Pourtant, lorsqu'il trouva Hermès, ce dernier se mit à jouer de la lyre qu'il avait inventée. Apollon en fut si charmé que sa colère fut immédiatement apaisée. Un accord eut lieu entre les deux divinités : Apollon épargna Hermès en échange de l'instrument mélodieux. Il fut tellement ravi de cette acquisition qu'il en gratifia en outre le dieu des carrefours en lui offrant le fameux caducée.

Jacques de Guyse au Moyen Âge, dans ses chroniques du Hainaut, reprenant des chroniqueurs ou auteurs plus anciens que lui présente le caducée tenu par l'idole d'or représentant le dieu Mercure (dans le temple de Mercure de la mythique ville de Belgis) comme « une baguette qui avait une vertu somnifère »

Ce caducée est le sceptre porté par les hérauts, qui rend leur personne inviolable. À l'origine, il est simplement en olivier, encore avec ses branches. Par la suite, les branches sont enroulées autour du bâton pour figurer des serpents.

Il reste aujourd'hui encore un symbole du commerce comme de l'éloquence (il figure notamment sur la tribune de l'Assemblée nationale). Alors que le caducée d'Asclépios est un symbole de la médecine en Europe, celui d'Hermès représente la médecine en Amérique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles