lundi 15 juillet 2013

Moncef Al-Marzougui enfonce son nez dans la...



La tunisie serait depuis longtemps heureuse, si tout le génie que les  hommes politique mettent à réparer leurs bêtises, ils l'employaient à ne pas les commettre.

Le Provisoire président de la république Mohamed Moncef Al-Marzougui, s’est entretenu, dimanche matin au téléphone, avec le président de la république islamique d’Iran, Hassen Rouhani.
Selon un communiqué de la Provisoire présidence , Al-Marzougui a exprimé,sa profonde préoccupation face à l’escalade de la violence en Syrie, appelant son homologue iranien à la nécessité d’intervenir auprès du régime syrien pour accepter une trêve dans la ville de Homs assiégée et arrêter immédiatement les opérations militaires des deux côtés.
Al-Marzougui a souligné l’importance de cette trêve, notamment pendant le mois saint de Ramadan, pour mettre fin à la situation tragique et à l’effusion du sang des enfants et des innocents. Il a également insisté sur l’impératif de favoriser un couloir humanitaire permettant aux civils de quitter Homs, de garantir l’évacuation des blessés et de faire parvenir les aides humanitaires.
N’est-ce pas enfoncer son nez dans la merde ? Si Al-Marzougui s’était occupé des problèmes urgents qu’affronte la Tunisie ,ça aurait été beaucoup mieux .

Voler au secours des terroristes qu’il expédie semer la mort en Syrie avec la bénédiction de ses complices islamistes nahdhaouis n’est pas un acte humanitaire .

Les maîtres sont ceux qui nous montrent ce qui est possible dans l'ordre de l'impossible.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles