vendredi 29 mars 2013

Tunisie: des salafistes liés à Al-Qaïda menacent de renverser le gouvernement Tunisien

Abou Iyadh menace Ennahda. Ali Larayed a confirmé que le chef du groupe Ansar al-Charia, Abou Iyadh, est bien impliqué dans l’attaque contre l’ambassade américaine à Tunis le 14 septembre dernier. Ce leader du principal mouvement jihadiste tunisien est parvenu, à trois reprises, à déjouer son arrestation.
Tunisie: des salafistes liés à Al-Qaïda menacent de renverser le gouvernement Tunisien
Les partisans du chef jihadiste présumé Abou Iyadh, en cavale depuis l'attaque de l'ambassade des Etats-Unis à Tunis en septembre, ont menacé jeudi de faire tomber le gouvernement tunisien dirigé par les islamistes du parti Ennahda.

"Aux sages d'Ennahda, s'il en reste, retenez votre malade, sinon il sera la cible de notre guerre qui le fera tomber", ont-ils affirmé, en référence au chef du gouvernement Ali Larayedh, dans un message diffusé sur leur page Facebook "'Ansar al-Charia" (partisans de la loi islamique).

Ali Larayedh était devenu la bête noire d'Abou Iyadh depuis l'arrestation de militants salafistes à la suite de l'attaque contre l'ambassade des Etats-Unis qu'il est accusé d'avoir orchestrée.

Il avait auparavant établi un lien entre ce groupe et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) après des combats armés en décembre dans lesquels un gendarme tunisien a été tué à la frontière avec l'Algérie. Les autorités avaient ensuite annoncé l'arrestation de 16 members d'un groupe jihadiste lié à Aqmi.

Mise en garde d’une implantation d’Aqmi en Tunisie

L'annonce de la création d’une cellule de crise antiterroriste en Tunisie coïncide avec la visite du général Carter Ham qui a fait une brève escale, mardi, à Tunis où il a rencontré le chef du gouvernement Ali Larayed, le ministre de l’Intérieur et le chef d’état-major inter-armées. A la suite de ces entretiens, le commandant de l’Africom a lancé une mise en garde contre la menace d’Aqmi dans la région du Maghreb et son implantation en Tunisie.

« La menace d’al-Qaïda dans la région est très sérieuse et il me paraît très clair qu’al-Qaïda veut s’établir en Tunisie », a averti le général Carter Ham tout en se disant « convaincu  » que le gouvernement tunisien était « totalement engagé à empêcher Aqmi de prendre pied en Tunisie ».Tunisie-secret.com







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles