samedi 9 mars 2013

Les 4 Types de Croyances Personnelles

Dans cet univers, où que vous soyez, il y a 4 types de croyances possibles. La croyance est le fait de tenir quelque chose pour vrai, qu’on ait des preuves ou pas de cette conviction là. J’aime comparer les religions et j’aime comparer les philosophies pour mieux voir quels sont les points de convergence et divergence. Je fais ce tout petit article pour vous aider à mieux faire la part des choses. Evidemment cet article risque de ne pas plaire à tout le monde. On va commencer par la croyance la moins drôle, et c’est la croyance en n’importe quoi.

Croire en n’importe quoi

dieu spaghetti
C’est probablement la forme de croyance la plus répandue chez les déistes ou gnostiques n’appartenant pas à une Eglise particulière. C’est que tout est vrai et tout le monde a raison. C’est partir du principe que comme personne ne saura jamais la vérité, alors tout le monde a raison, tous les arguments se valent, il n’y a aucune différenciation, juste le simple fait que l’homme est un ignorant et qu’il restera ignorant. On a quelques exemples de ça avec le Dieu spaghetti. C’est une forme de croyance totalement inintéressante, car complètement illogique, basée sur le fantasme et le délire.

Croire en rien

atheisme
La forme de croyance la plus répandue dans les sociétés occidentales (à l’exception des Etats-Unis). La croyance en « rien » est actuellement une forme de croyance et donc une religion. Elle stipule qu’il n’y a aucune raison d’exister, que tout ce que nous faisons ici en gros ne sert à rien, et qu’il ne faut rien attendre de l’univers. C’est la fondation même du matérialisme et de l’humanisme, à savoir que l’homme est seul et ne peut dépendre que de lui-même, qu’il n’y a pas de justice divine et qu’il n’y a pas de jugement. Il y a plusieurs formes d’athéisme : Il y a les scientifiques qui analysent l’univers rationnellement, et peuvent aboutir à la conclusion qu’on a pas besoin d’un Dieu car la loi (les mathématiques) opèrent « machinalement » sans une quelconque influence extérieure. Ce que les athéistes ont du mal à réaliser c’est que ces lois géométriques et mathématiques ne viennent pas du néant, elles ne peuvent pas venir de « rien ».
Puis il y a les gens qui refusent catégoriquement de réfléchir à Dieu, à la Nature, à l’Univers en général et qui critiquent, condamnent les croyances des autres juste parce qu’il est ridicule de croire quoi que ce soit. Tout cela relève plus de la pathologie, une forme de folie collective, que de la raison. Cette folie collective est évidemment le produit du matérialisme, cette grande illusion dans laquelle l’homme croit être le maitre du monde et que rien ne peut l’arrêter. Il est vrai que le monde moderne avec ses avantages, sa science, internet, peut pousser les gens à croire qu’il n’y a que l’homme qui compte, on est plus au temps où il fallait survivre dans une grotte avec une peau de bête. Le confort a rendu l’homme matérialiste et l’a écarté de Dieu si on peut dire ça comme ça. C’est ce que revendique d’ailleurs les extrémistes religieux un peu partout dans le monde.

Croire en un jugement

jugement
C’est LA forme de croyance la plus répandue au monde, on a des milliards de chrétiens et musulmans qui croient en une forme de jugement après la mort, et c’est cette crainte du jugement qui les pousse à réformer leurs actions physiques ou bien à faire certaines actions physiques. C’est la peur de décevoir Dieu et l’Univers qui pousse les gens à croire cela. Elle stipule qu’une fois mort nous nous retrouvons devant Dieu, puis il sort un calepin et nous récapitule tout ce qu’on a fait de mal et de bien, ensuite selon les Egyptiens on place le cœur de l’individu sur une petite balance d’un côté et de l’autre on place la plume de la loi. Si la balance penche du côté de l’ampoule (la fiole) dans laquelle est contenu le coeur, alors cela veut dire que l’on « Veut trop » et donc on est donné à Typhon (le mal) qui nous dévore. Entre temps Dieu (Osiris) demande la mise à mort de l’âme qui « veut trop », mais Horus le fils de Dieu s’interpose, la lumière du monde, il dit à son père « s’il y a bien un coupable ici c’est moi, s’il faut mettre quelqu’un à mort c’est donc bien moi, car c’est par ma lumière que cette âme a pêchée » en gros. Dieu ne pouvant pas tuer son fils alors il préfère donner l’âme à Typhon, qui actuellement dans les mystères Egyptiens représente le monde physique et est donc une forme de réincarnation.
Ce qui est marrant avec les Egyptiens c’est qu’une fois mort, on passe dans l’Egypte de l’autre côté du miroir, on arrive à une douane ou on échange tous nos biens matériels en biens de l’autre monde, et on retrouve le Pharaon qui nous guide pour l’éternité, une fois mort. La réincarnation est la prochaine croyance à décrire.

La croyance en la réincarnation

reincarnation
Plutôt que tout récapituler à nouveau, j’avais écris cet article à l’époque, Pourquoi je crois en la réincarnation, et je vous invite à le lire si out cela vous intéresse afin d’approfondir ce sujet passionnant qui est la Foi ! Il y a actuellement plus d’un milliard de gens qui croient en la réincarnation, l’Inde étant le pays croyant le plus massivement en cette doctrine qui est la métempsycose, la transmigration des âmes. La non interruption de l’évolution de l’âme à travers une série d’incarnation dans différents corps.
Réellement il n’y a que 3 formes de croyances possibles. Croire en Rien, Croire en un Jugement, et Croire en la Réincarnation. Et il est difficile de savoir laquelle est vraie, et de savoir pourquoi on préfère l’une des trois plus que les autres. Réfléchissez à tout ça ! Si vous êtes pas d’accord mais courtois utilisez les commentaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles