mardi 1 janvier 2013

Un conseiller du Morsi: « Dans 10 ans, Israël n’existera plus. »

Un haut responsable égyptien qui sert aussi de conseiller du président Mohammed Morsi a exprimé mardi l’opinion qu’Israël n’existera plus dans 10 ans. Cela s’appelle de la masturbation mentale.
branlettementale
La remarque, faite par Essam al-Erian, l’administrateur général des Frères musulmans, était une tentative pour expliquer une déclaration antérieure: « les juifs égyptiens doivent quitter IsrAël et revenir en Egypte et laisser Israël aux palestiniens. »
Quel jugement ! Et les musulmans doivent-is quitter les 56 pays qu’ils ont colonisés depuis 1000 ans pour rendre ces pays à leurs anciens propriétaires ?
« Il y a des gens en Palestine qui occupent d’autres gens qui étaient là avant » a écrit le type sur Facebook. « Mais dans 10 ans, il n’y aura rien qui s’appelle « Israël. Il n’y aura que « Palestine. » Et ce pays aura des juifs et des musulmans pour citoyens. Et des druzes et des chrétiens aussi. Mais tous seront palestiniens ! »
Puis « mais tous ceux qui occupent le pays doivent retourner chez eux, y compris les juifs d’Egypte. »
Dimanche, lors d’une interview télévisée, Erian s’est demandé « mais pourquoi donc Nasser a t-il expulsé les juifs d’Egypte ? »
Le bureau du président égyptien et le parti des Frères musulmans a tenté de se distancier des commentaires:  »Les déclarations d’Erian ne représentent pas la position de la présidence, et il n’est pas un porte-parole officiel du bureau du président, » explique le bureau de Morsi.
« Les Juifs d’Egypte sont des criminels qui méritent d’être punis pour ce qu’ils ont fait à l’Egypte et aux Palestiniens », a cependant ajouté le porte-parole des Frères musulmans Mahmoud Ghozlan.
Par Karen Fraoui – JSSNews

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles