mardi 1 janvier 2013

Les Arabes ont aussi The Voice et le tramway!

Alors que les manchettes s’enflamment sur le cas du président Morsi en Égypte, non loin de là, une nouvelle star de la chanson arabe est née et un important chantier de tramway a été mis en place par une femme!
Comme partout ailleurs, le concept «The Voice» a enregistré un succès retentissant dans les pays arabes grâce à MBC, la chaîne de télévision saoudienne installée aux Émirats arabes unis et au Liban. Eh oui, une chaîne financée par les ultraconservateurs wahhabites. Ils sont fous ces Arabes!
Il faut les voir les vingt-quatre participants qui ont pris part à cette folle épopée de «The Voice». Des jeunes Arabes, hommes et femmes, qui dégageaient beauté, glamour et talent. Et que dire des familles présentes dans les studios ainsi que du public de la vingtaine de pays arabes qui suivait religieusement l’émission, pendant trois mois?
Ces aspirants chanteurs ont été divisés en quatre équipes encadrées par quatre ténors de la chanson arabe : les Assi Al Hillani, du Liban, Saber Rebaï, de Tunisie, Kadhem Saher, d’Irak et l’Égyptienne Shirine. La crème de la crème de la chanson arabe.
Après 21 émissions en direct, le public arabe a choisi quatre finalistes : la Tunisienne Yosra Mahnouch, les deux Marocains Mourad Bouriki et Farid Ghanam ainsi que l’Irakien Qusai Hatim. Une finale en apothéose qui a consacré Mourad Bouriki nouvelle star de la chanson arabe!
  la  suite  sur  le  blog

Autrement dit

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles