dimanche 20 janvier 2013

Le Peuple Algérien Retient Son Souffle…

Les régimes passent... L' Armée reste!  

 



Aussi, ce matin, ai-je j' ai choisi de rester près de la rumeur populaire algérienne, plutôt, que des ragots d' internet ou du "mainstream" at-large. C'est ainsi qu' à travers mes échanges téléphoniques avec mes proches de toutes les régions d' Algérie, puis de chez mon boulanger, au marchand de journaux et jusqu’au marché du centre de la ville d’Alger, j’ai pu sentir battre le cœur des algériens pour la victoire de leur armée… sur le traquenard de la prise d’otages, à In Amenas. 


Car, cette opération de prise d' otages - est bel et bien un piège tendu à l' Algérie, pour les raisons que je vais tenter de faire comprendre aux lecteurs...

A l’heure où j’écris ces lignes, l’assaut de l’ANP (armée nationale populaire) contre les terroristes dits » islamistes », pour libérer les otages autant que faire se peut, est pratiquement terminé… en attendant le bilan officiel de la confrontation décisive pour la sécurité du pays. Oui, malheureusement, il y a les otages, dont il faut souhaiter qu' il y ait le plus possible de rescapés.

Encore faut-il dire, en ce qui concerne le Mali, que l' Algérie, bien avant ces leaders arabes qui subitement, proclament qu' ils sont contre l'intervention militaire de la France dans ce pays, s' était opposée fermement à toute ingérence armée au Mali. Pourparlers, négociations intenses des algériens, avec le gouvernement provisoire malien et ses opposants de Ançar-Eddine, pour tenter de les unir face à la menace de talibanisation du Sahel, en vain... Puis, il y eu des revirements, et finalement, le président malien Dioncounda Traoré a demandé une aide militaire à la France! 

Quant à l' autorisation des instances militaires algériennes, à la France, de survoler le territoire national, c'était avant tout, une demande souveraine du Mali, un pays voisin et ami, que l' Algérie se devait d' accepter. 


Ceci, contrairement au refus de ce pays, d' accepter à ce que son territoire soit utilisé pour attaquer la Libye, car là il y avait un pays souverain et un président légitime, qui n' avait pas "appelé" les nations occidentales et certains pays arabes, à faire la guerre chez lui!! Point d' incohérence, ni d' hypocrisie dans l'attitude de l' Algérie, qui combat le terrorisme chez elle, et pas chez les autres... C'est une vérité simple, mais hélas, toujours, intentionnellement occultée par les médias et politiques des deux poids et deux mesures!! 

In Amenas, c'est beaucoup d' enjeux, vitaux pour l' Algérie, dont celle de sa non capitulation face au terrorisme et à ses chantages, d' où qu' ils viennent, du dedans ou de l' extérieur!

Car, ce que n’ auront pas dit les commentateurs ou analystes de presse audio-visuelle nationaux ou étrangers, par ignorance ou malveillance, c’est que ce rapport de forces, entre l’ armée nationale et les ravisseurs dits « islamistes », est totalement inédit… 

Ceci, dans le sens où l’on n’est plus dans la nébuleuse de la « décennie noire » des années 90, au cours de laquelle, une fraction d’algériens a pris les armes contre son propre pays pour le faire tomber dans l’ escarcelle des régimes théocratiques, en générant un terrorisme tous –azimuts national, dans lequel, le régime en place et les dits » islamistes » se sont combattus, férocement, sans concessions, en sacrifiant tout le peuple algérien. 

Aujourd’hui, comme la tragédie de In Amenas le prouve, ce sont des ETRANGERS, ( d' origine algérienne ou pas) - coalisés mercenaires au service des pouvoirs qui ont planifié et sponsorisé déjà tant de soulèvement fratricides dans plusieurs pays arabes, pour amener au pouvoir des intégristes salafistes et leurs affidés via ce qui s’est avéré être une gigantesque arnaque pseudo « printemps arabe » - et qui, à travers ce coup d’ éclat de la prise d’ otages dans un des sites importants gazier du pays, cherchent à faire basculer l’ Algérie dans le cauchemar syrien comme avant lui, plusieurs autres...

Le peuple algérien, a fini par comprendre les défis, pour ne dire les dangers de ce 3e millénaire, qui a fait tomber bien des masques! Celui d' un ordre mondial bâtit sur l' injustice, la rapacité des faiseurs de guerres, la spoliation des terres, et ressources naturelles d' autrui. Faux musulmans travestis en "islamistes", érigés en "islamocides" capables seulement de tuer les musulmans et l' Islam dans des doctrines absconses, que renierait même le Prophète Mohammed (pbsl)!! 

N'en déplaise aux comploteurs de tous poils, chaque citoyen de ce pays, sait que pour enliser l’Algérie, dans la parodie tragique du « printemps arabe « on » aura tout essayé !

Diviser les algériens par la langue et la religion, les "falses flags" de toutes sortes de "panique" , et maintenant, comme par « hasard » voilà le coup porté sur un emplacement vital économique pour l’Algérie… et des otages, euro-américains asiatiques, pour faire monter la mise de la déstabilisation du pays, et, ou le chantage "éthique" … chers à ceux qui commandent des carnages de populations entières, au nom des " droits humains et de la démocratie"...

Tout ceci, en ne perdant pas de vue, les manœuvres de la France, pour amener l’Algérie à s’impliquer, politiquement, militairement, économiquement et … moralement (ou idéologiquement) avec sa guerre contre le Mali ! 

Dans ce sale jeu des stratégies d’alignements forcées à l’agenda de l’OTAN des interventions « humanitaires »… il fallait compromettre l’Algérie, d’une manière ou d’une autre, pour la faire entrer dans le lot des grands prêtres de l’OTAN et leurs ouailles « coalisés » arabo-islamo-salafistes. 

Car, de fait, ce pays maghrébin, dur et pur quand il s’agit de sa souveraineté, est un des rares pays, sinon le seul, à n' avoir pas les mains tachés du sang versé dans les maints pays arabes, au nom de la « soi-disant démocratie » (qui se sont révéler être une substitution d’un régime militaro-autoritariste, par une dictature islamo-salafiste). 

Il faut préciser, pour ceux et celles qui n' ont pas lu mes livres, ou n'ont pas suivi mes chroniques dans ce blog que je tiens depuis près d' une décennie, qu’il ne s’agit pas d’un pamphlet pro-régime actuel, que j’ai souvent critiqué sans concession… ni une « ode » aux généraux… ces derniers, font des « affaires », certains sont connus et montrés du doigt en tant que corrompus certes, mais quand il s’agit (je répète) de la SOUVERAINETE de l’Algérie, ils y vont tous, peuple compris, comme un seul homme… une seule femme !!
Pour conclure, je dis, à ces gouvernants avec leurs médias aux ordres, qu’ils balayent devant leurs portes, avant de se lamenter et critiquer la méthode de légitime défense (et non moins musclée!) de l’armée algérienne contre les attaques de ces terroristes de l’Apocalypse, qu’ils ont crées, sous diverses étiquettes « islamiques », d’Asie, ou Proche-Orient et ce, jusqu’au Maghreb !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles