mardi 15 janvier 2013

La Tunisie contre l’intervention militaire française au Mali



Un peu tardive, la réaction de la Tunisie sur la guerre au Mali ne plaira assurément pas aux Français. Le gouvernement tunisien se dit «opposé par principe» à toute intervention militaire non africaine sur le continent. Autrement dit, Tunis est contre l’intervention militaire française au Mali lancée vendredi dernier. «Nous considérons que les problèmes qui se posent en Afrique doivent être résolus dans un cadre africain», a déclaré le ministre tunisien des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem. «D'une façon générale, nous sommes contre une intervention étrangère dans tous les cas de figure», a ajouté le chef de la diplomatie tunisienne pour lequel la France n’aurait pas dû s’immiscer de cette manière dans les affaires africaines. L’armée française a déployé quelque 750 hommes au Mali et compte porter à 2 500 leur nombre d’ici peu pour combattre les forces djihadistes. Le président tunisien Moncef Marzouki, s'était déjà gardé le week-end dernier d'apporter son soutien à l'intervention française, indiquant qu'il aurait «préféré une solution politique négociée».

Alter Info
l'Information Alternative

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles