lundi 24 décembre 2012

Sur l’air des lampions

Signification : Selon le dictionnaire des expressions et locutions, l’air des lampions serait une sorte de formule de revendication populaire faite en scandant un slogan sur des syllabes rythmées et émises sur la même note.
Origine : Expression française de la fin du XIXème siècle qui puiserait ses origines dans les combats de la révolution de 1848. A cette époque, le parti des républicains organisait des réunions politiques sous une apparence festive. Or le 22 février de la même année l’autorisation ne fut pas donnée ce qui déclencha des manifestations et soulèvements d’étudiants et ouvriers qui auraient entrainé l’abdication de Louis Philippe. Ce serait donc pendant cette manifestation qu’il a été exigé de la part de ceux qui sont sortis dans les rues que les habitants des maisons illuminent leurs fenêtres avec des lampions faute de quoi, elles seraient brisées par des jets de cailloux. Pour les manifestations, ces lampions vont servir non seulement à pallier l’éclairage public et manifester leur soutien à la révolution. C’est pour cette raison que l’air des lampions serait une sorte de scansion qui accentuerait une syllabe sur deux.
Exemple d’utilisation : Paris était tout à la joie ; la population se répandait dans les rues, partout courait le refrain populaire : Des lampions, des lampions ! En un clin d’œil la ville fut illuminée comme pour une fête.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles