samedi 15 décembre 2012

La Grande-Bretagne comme le miroir démographique de l'Europe

франция ислам франция мусульмане
Photо: EPA


Depuis la dernière décennie l'Angleterre a encore vieilli, son visage est devenu plus bronzé et elle croit moins dans un Dieu chrétien mais plutôt en Allah. Ce sont les résultats principaux du recensement de la population qui a eu lieu en Angleterre et dans le Pays de Galles.


L’Écosse est recensée d’habitude séparément. Le recensement a eu lieu en 2011, mais la Direction des statistiques nationales de la Grande-Bretagne n'a terminé le traitement des informations que le 12 décembre. Le reste de l'Europe n'a reçu les donnés britanniques que cette semaine. Elle les a regardé et a compris que la démographie britannique est le miroir de la démographie européenne.

Les résultats principaux qui ont inquiété le plus l'Albion sont les suivants : Le nombre de ceux qui se considèrent comme chrétiens s'est réduit depuis 10 ans de plus de 4 millions de personnes, où de 12 %. Alors que le nombre de musulmans a presque doublé et a atteint 2,7 millions de personnes. Comme la population d'Angleterre et du Pays de Galles est estimée à 59 millions de personnes, il a augmenté de 3 à 5 %. Actuellement, il y a deux fois plus d'Anglais et de Gallois qui ne croient en aucun dieu : 14 millions de personnes.

Les experts russes annoncent qu'il faut déjà arrêter d'avoir peur de ce qui est presque inévitable. Sans arrivée des immigrés les affaires économiques du pays auraient pu être dans un état encore pire qu'aujourd'hui, raconte l'expert du Centre russes d'études britanniques de l'Institut de l'Europe de l'Académie des sciences de Russie Elena Ananieva.

« Les résultats du recensement en Grande-Bretagne reflètent la tendance européenne. Beaucoup d'immigrés viennent en Europe surtout cela concerne la dernière période qui a commencée après le début du « printemps arabe ». C'est la tendance. La population de l'Europe vieillit. Elle ne peut pas se passer sans main-d’œuvre étrangère ».

La population des deux parties principales du Royaume Uni a augmenté de 7 %. Presque tout accroissement est assuré par les immigrés. Actuellement un citoyen de la Grande-Bretagne sur huit est né en dehors du pays. La Pologne occupe la deuxième place d'après le nombre d'immigrés, elle se trouve entre deux grandes colonies de l'empire: l'Inde et le Pakistan.

Ce que nous voyons en Grande-Bretagne a lieu en toute l'Europe. Peut-être même en plus grande dimension, raconte le directeur du Centre russe d'études germaniques Vladislav Belov.

« La natalité dans les familles musulmanes est plus grande que dans les familles européennes traditionnelles. Nous continuerons à observer la baisse de la part de la population chrétienne et la croissance de la population musulmane. Ici l'Europe ne peut rien opposer au développement objectif des événements ».

Cependant, selon les démographes britanniques, les affirmations de certaines personnes que d'ici à 2050 on ne pourra plus rencontrer à Trafalgar Square où à Downing Street de visages blancs, sont très exagérées. A ce qu'il paraît, la seule chose qui peut réjouir les Anglais consiste en ce qu'en 2011 parmi eux il y a eu deux fois moins de « Jedis ». En 2001 300 000 personnes affirmaient en faire partie.
Источник: Голос России.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles