vendredi 28 décembre 2012

Al-Nosra accuse les Etats-Unis de prolonger les jours du régime syrien



Al-Nosra accuse les Etats-Unis de prolonger les jours du régime syrienLe chef du Front jihadiste Al-Nosra, Abou Mohammad Al-Joulani, a accusé les Etats-Unis et la communauté internationale de vouloir "prolonger" les jours du régime de Bachar al-Assad, dans un enregistrement audio mis en ligne.

"Il est clair pour tout le monde que les Etats-Unis et la communauté internationale veulent prolonger les jours de ce régime en accordant des délais, en envoyant des observateurs et en négociant des trêves", affirme Al-Joulani, dont l'organisation a récemment été placée par Washington sur liste noire.

"L'Amérique exprime sa colère et son échec dans la région en inscrivant le Front Al-Nosra sur sa liste des organisations terroristes pour l'aide qu'il apporte à ce peuple", poursuit-il.

Affirmant que cette décision a provoqué "une colère populaire dans les milieux musulmans", le chef d'Al-Nosra assure que cette décision a provoqué "des condamnations (de cette inscription) de la part de plus d'une centaine d'organisations, d'institutions et de groupes".

Il remercie en outre les manifestants ayant participé mi-décembre à la journée de mobilisation placée par les militants anti-régime sous le slogan "le seul terrorisme en Syrie est celui d'Assad", qu'il qualifie de "réponse du peuple musulman à cette décision".

A plusieurs reprises dans l'enregistrement d'une vingtaine de minutes, intitulé "Gens de Syrie, nous sacrifions nos âmes pour vous", Al-Joulani affirme qu'une fois le régime de Damas renversé, le pouvoir devra revenir aux "moujahidines".

S'adressant aux Syriens, il assure: "Nous vous avons offert notre sang pour défendre votre religion, votre terre et votre sang et nous continuerons à nous sacrifier pour que les Syriens retrouvent la fierté et le bien être qui leur ont été pris".

Et cela, "jusqu'à ce qu'ils vivent sous la bannière de (la profession de foi musulmane) +Il n'y a de Dieu que Dieu+ et sous le commandement de la Choura", faisant allusion à la gouvernance prônée par l'islam.

"Faites attention, mes chers frères, à ne pas entraver les espoirs et la confiance que les musulmans ont placé en nous", dit-il encore, ajoutant que "ce sang qui a été versé pour sortir de l'oppression du régime noussaïri (terme péjoratif désignant les alaouites, la minorité de M. Assad, NDLR) ne doit pas être perdu dans les ténèbres de l'Occident. Celui qui sème doit pouvoir récolter lui-même les fruits".

Ces propos semblent avoir été enregistrés récemment, Al-Joulani évoquant l'attentat suicide revendiqué par Al-Nosra qui a visé le 12 décembre le ministère de l'Intérieur à Damas, blessant le ministre.



Alter Info l'Information Alternative

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles