vendredi 31 mai 2013

Tunisie: une Femen condamnée pour port d'une grenade lacrymogène

Tunisie: une Femen condamnée pour port d'une grenade lacrymogène

© REUTERS/ Anis Mili

Un tribunal de Tunis a condamné la militante du mouvement féministe Femen Amina Sboui à 300 dinars d'amende (150 euros) pour port illégal d'une grenade lacrymogène, rapportent jeudi les médias occidentaux. Amina Sboui, 18 ans, se trouve actuellement en détention provisoire, accusée de "profanation de tombes" et d'"atteinte à la pudeur".

L'intéressée a été arrêtée le 19 mai dernier dans la ville de Kairouan (centre) qui accueillait un congrès du mouvement islamiste radical Ansar al-Charia (Défenseurs de la charia). La jeune femme avait l'intention de mener une "action topless" en faveur des droits des femmes devant la mosquée centrale de la ville. Elle a été arrêtée après avoir tagué le mot Femen sur un muret proche du cimetière mitoyen de la mosquée.

Jeudi 30 mai, des dizaines d'habitants de Kairouan ont manifesté devant le tribunal pour exprimer leur soutien à la détenue. Auparavant, trois autres militantes de Femen, dont deux Françaises et une Allemande, ont été interpellées à Tunis après avoir manifesté seins nus pour réclamer la libération d'Amina.

Alter Info

l'Information Alternative

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles