mardi 26 mars 2013

la tante d'Amina où elle répond à la propagande médiatique

 Voici l'interview de Asma*, la tante d'Amina où elle répond à la propagande médiatique lancée par l'organisation des FEMEN et aux rumeurs véhiculées au sujet de sa nièce. Nous avons pris soin de vérifier le lien de parenté entre Amina et sa tante. Elle nous a donné l'autorisation de publier cette photos de famille où Amina, apparaît heureuse et rayonnante, auprès de sa tante afin que nos lecteurs, les tunisiens et l'ensemble du public puisse connaître un autre visage d'Amina. Asma a également souhaité faire passer un message aux tunisiens à la fin de notre interview. Nous aurions bien voulu rebondir par rapport à certaines réponses mais les circonstances de cette interview furent spontanées et directs, il était trop tard pour revenir dessus...Nous tenons également à remercier la tante d'Amina d'avoir accepter notre demande * Le prénom de la tante a été modifié afin de préserver l'anonymat de cette famille
Interview de la Tante d'Amina sur Alter-Info:
Alter-info - Pouvez vous vous présenter et d lien de parenté avec Amina ?

Asma - Je m'appelle Asma, je suis sa tante, "la soeur à la maman" de Amina. Je vous ai rapporté une photo de famille où je suis à côté de Amina, j'ai choisi volontairement cette image où elle apparaît belle et heureuse. Toute la famille vit à Tunis. Je ne dirai rien d'autre, cela fera tout de suite pointer les doigts sur nous

Alter-info - Dans quelle circonstance avez-vous récupéré votre nièce ? Une vidéo montre qu'elle a été embarqué par la police et des membres de votre famille à l'avenue Bourguiba, l'organisation FEMEN dit qu'elle a été molesté, frappé et séquestré, es-ce vrai ?

Asma -  Amina a été retrouvé grâce à des personnes de confiances, je ne donnerai aucun détail sur les circonstances mais sachez que ces « gourous » ont cherché à s'opposer violemment à notre famille lorsque la maman d'Amina, son oncle et son cousin sont venus la chercher. Il a fallu l'aide et l'appui de la police. Il est faux et archi-faux que Amina ait été malmené, vous pouvez le voir sur la vidéo ! Ce sont plutôt ses « proxénètes », il n'y a pas d'autres mots à employer vis à vis de ces gens, qui ont été agressifs envers nous et ont cherché à frapper mon cousin !

Alter-info - Où a t-elle été emmené ?

Asma - Chez elle, parmi les siens. Au début, ce fut très dur, Amina était en manque de drogue, c'est une fille fragile et les FEMEN lui ont promis l'eldorado. Ses parents se sont montré plus que compréhensifs, un peu trop à mon goût, à cause de la pression qu'elle a subi. La rue et ses mauvaises fréquentations ont fait qu'Amina est devenue l'ombre d'elle même.

Alter-info – Les médias français et tunisiens ont accusé votre famille de kidnapping. Une pétition circule actuellement pour exiger la « libération » de votre nièce, séquestrée par vous et une journée internationale aura lieu le 4 avril pour la défense de Amina...Comment réagissez-vous face à cette mobilisation internationale ?

Asma – J'ai été choqué de voir que des journaux sérieux comme Le Figaro aient pu véhiculer des mensonges sans même vérifier leurs sources ! Les médias font ce qu'ils veulent de nous. Nous sommes complètement impuissants face à toute ces réactions. Tout le monde occidental est en train de fantasmer sur ma nièce mais elle n'est ni séquestrée, ni internée à l'asile, ni enterrée sous terre et ni entre les mains d'islamistes ! Je suis encore plus dégoutté d'avoir vu que des journalistes tunisiens, de mon propre pays, copier et relayer bêtement ces informations sans avoir mené un travail journalistique alors que nous avons seulement voulu retrouver ma nièce et la protéger de toute cette pression médiatique ! FEMEN s'est servie d'Amina pour défendre leur cause. Pour moi, ma nièce a été un pion pour pénétrer la Tunisie et s'attaquer à notre religion.

Alter-info - Quelles ont été les conséquences de cette affaire pour votre famille ?

Asma – Presque toute notre grande famille a été solidaire face à cette épreuve. Les parents et grands- parents d'Amina ont été abattus et le sont toujours même s'ils ne l'ont pas montré devant ma nièce. Nous nous sommes tous sentis détruits et salis par cette histoire. Des lâches de notre famille ont été jusqu'à récupérer une photos de mon père, ma sœur et son maris (parents de Amina) en précisant leurs noms, prénoms et professions ! C'était horrible

Alter-info – Comment va Amina aujourd'hui ?

Asma - Amina est en train de se reconstruire mais elle va mieux. Même si c'est dur, elle revit et elle sourit. Elle a même des projets : elle va passer son bac cette année nchaallah et elle a l'intention d'aller faire ses études à l'étranger. Nous allons tout faire pour l'aider. Cette histoire a été difficile pour tout le monde mais nous faisons tous des efforts pour nous retrouver.

Alter-info – Souhaitez-vous ajouter autre chose ?

Asma – Que rajouter de plus sinon que l'on m'a reproché d'avoir renié ma nièce publiquement...Essayez de me comprendre, il faut savoir que c'était sur le coup de la colère, mon beau frère était si détruit ! J'étais rentré en contact avec Amina, qui était en fugue lorsqu'elle a mis ces photos nues sur internet, je l'ai supplié de les supprimer de facebook. Je lui ai promis de l'accueillir sous mon toit sans prévenir quiconque. Le but pour moi, était de l'arrachait des griffes de ses gourous. Le soir même de la publication de ma vidéo, elle a publié une autre photo seins nus avec des doigts d'honneur en guise de réponse. Depuis son retour, nous avons discuté et elle m'a avoué avoir pris peur en regardant ma vidéo. Malgré sa fugue et la drogue, Amina a toujours été très famille mais la rue et la zatla ont été plus fort.

J'aimerais que les tunisiens pardonnent à Amina. S'il vous plaît, arrêter de l'insulter, elle est fragile psychologiquement et elle était sous influence. Je vous en supplie, ne partagez pas ces mensonges véhiculés contre nous par les FEMEN et les personnes qui les soutiennent. Ils nous ont fait beaucoup de mal, j'espère que ce mouvement disparaîtra.
Nous avons rien fait d'autre que de retrouver Amina, ma nièce, la fille de ses parents. Notre avocate, maître Bochra Bel Haj Hmida pourra vous confirmer qu'Amina est en sécurité et qu'elle va bien. Aujourd'hui, nous voulons seulement la paix et la tranquillité.


Propos recueillis par Anonymous Tunisia



Alter Info
l'Information Alternative

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles