mercredi 27 mars 2013

Carter Ham : « Al-Qaida au Maghreb islamique cherche à s’implanter en Tunisie »




En visite en Tunisie avant son départ à la retraite, le général Carter Ham, commandant des forces américaines en Afrique (Africom), a eu une série d’entretiens mardi 26 mars à Tunis avec le chef du gouvernement provisoire, Ali Laârayedh, le ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou et le chef d’état-major interarmées, le général Rachid Ammar.
 Le général Ham, a mis en garde mardi à Tunis contre la menace terroriste que constitue Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) pour les pays de l’Afrique du Nord au même titre que les autres organisations «extrémistes ».
Pour lui, les solutions «efficientes » face à cette menace terroriste passent par la bonne gouvernance, l’éducation et le développement socio-économique qui permettent de combattre les causes qui contribuent à l’émergence de telles organisations terroristes, a estimé le général Carter Ham.
Les Etats-Unis appellent au renforcement de la coordination régionale en matière de sécurité entre la Tunisie, la Libye et l’Algérie pour mieux faire face aux menaces terroristes qui s’exercent sur la région . « Nous nous sommes concentrés, a-t-il déclaré, sur les défis sécuritaires en évoquant la nature de l’assistance qui pourrait être fournie, surtout face aux menaces du groupe AQMI. S’il n’est pas le seul groupe connu pour sa violence et son extrémisme sévissant dans la région, il en est parmi les plus puissants de par ses équipements et ses ressources financières. Il est clair que disposant d’une organisation dans nombre de pays, il cherche à s’implanter en Tunisie ».
Le commandant d’Africom a indiqué que ses entretiens à Tunis ont permis d’explorer les voies de la coopération bilatérale et de réunir des officiels des deux pays afin d’élaborer une stratégie dans ce sens, en fonction des besoins de la Tunisie et des intérêts réciproques. Auprès du chef du gouvernement, il a particulièrement relevé «une attention très élevée» aux questions de sécurité qu’il place au premier plan de ses préoccupations. Le général Ham s’est félicité des efforts déployés à cet effet par la Tunisie, relevant la saisie de quantités d’armes. Il a indiqué à ce propos que la poursuite de ces mêmes efforts révèleront que de nouvelles caches d’armes sont détenues par des criminels et d’autres par des groupes extrémistes.
Evoquant l’assistance de son pays face aux menaces sécuritaires, il a souligné qu’outre le renforcement en formation et équipement, les Etats-Unis sont convaincus de l’importance de l’ancrage des valeurs de bonne gouvernance, de droits de l’homme, de développement équitable et d’éradication des facteurs qui inciteraient les jeunes à rallier les groupes extrémistes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles