mardi 16 avril 2013

Selon Al-Azhar, la charia autorise le cannibalisme

 Comme l’islam tunisien, l’islam égyptien a beaucoup changé depuis l’imposture du « printemps arabe ». Au sein de la prestigieuse université d’Al-Azhar, on enseigne aux étudiants que tuer un homme et manger sa chair c’est compatible avec la religion. Cela donne une idée à nos amis français, hypocrites ou naïfs, qui n’arrêtent pas de parler d’islamisme « modéré ». Sous Moubarak, l’islam azharite était en effet modéré. Depuis l’arrivée au pouvoir des Frères musulmans, il est devenu obscurantiste et même anthropophage.
Selon Al-Azhar, la charia autorise le cannibalisme
Cela se passe en direct, sur une chaîne de télévision égyptienne. L’invité est un intellectuel égyptien, historien et spécialiste en droit musulman. Entre ses mains, un livre introduit cette année dans le programme universitaire de l’université islamique d’Al-Azhar. Il lit :

« Puisque nous avons autorisé la consommation de la viande humaine, il est cependant interdit de la faire cuire ou de la griller ». On se demande alors de quelle manière, selon la charia, le bon musulman va-t-il consommer et déguster cette viande si rare !

Notre intellectuel égyptien qui n’en revient as continue à lire : « S’il a faim, le musulman a pour obligation de tuer un nom musulman, ou un apostat et de le manger… sans en référer à une autorité religieuse ».

Tombé des nues, le journaliste pose la question à son invité : « Et cela, on l’enseigne à nos enfants à l’université Al-Azhar ? ». Et au professeur égyptien de citer la référence exacte de ce manuel d’enseignement tout à fait récent, en indiquant la page de ce texte qui légifère l’anthropophagie islamique.

Toujours en se référant à cette œuvre magistrale, l’invité lit : « Tuer quelqu’un qui est coupable d’adultère, ou un ennemi, ou quelqu’un qui ne fait pas la prière, est un devoir qui se passe d’une autorisation judiciaire ou religieuse ». Mais ce livre éminemment spirituel ne précise pas si, en l’occurrence, il faut le manger ou non !

En Tunisie aussi, nous avons notre islam charrié par la « révolution du jasmin  » et le « printemps arabe ». La fornication et même la prostitution sont autorisées en islam, si, les filles, vierges de préférence, s’adonnent aux djihadistes qui mènent le combat en Syrie au non d’Allah ! Pauvre Allah, pauvre prophète, pauvre Islam, pauvres musulmans, pauvres pays aux civilisations pharaonique et carthaginoise millénaires, devenus moins civilisés que certains animaux qui ne se mangent pas entre eux, et que les pygmés qui n'ont jamais été des cannibales …Tunisie-Secret.com   Selon Al-Azhar, la charia autorise le cannibalisme:

Lilia Ben Rejeb









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles